vendredi 26 février 2016

Seconde conférence : Inondations : la faute au ciel ?


2°Conférence – Débat
du cycle urbanisme et citoyenneté

Inondations : la faute au ciel ?
Faire avec nos cours d’eau et non contre eux.

 Samedi 19 mars 2016 à 16h

Maison des associations, salon, rue de la Soleillette, Saint Raphael, 83700.

avec la participation d’Olivier Arnaud, ingénieur hydrobiologiste,
et avec le concours de l’association Vivre Installé au Val d’Argens

 
Qui est EME ?

L’association Écocitoyenneté entre Mer et Estérel (EME) se donne pour objet de faciliter la réappropriation par les citoyens des espaces urbains et naturels du territoire de la CAVEM, à travers des initiatives permettant la mise en débat de leur environnement et de leur aménagement. Elle est composée de citoyenn (e)s de l’agglomération, sensibles aux questions environnementales et attachés à la démocratie.

Qu’est-ce que le cycle de conférences apporte de nouveau ?

Ces conférences ont pour but d’informer les citoyens sur les enjeux écologiques d’aujourd’hui, en faisant le lien entre le global et le local et en puisant aux sources scientifiques et techniques les plus fiables. Elles visent aussi à faire dialoguer entre eux les citoyens et tous les acteurs engagés dans la gestion de nos espaces (associations, collectifs, professionnels et collectivités territoriales) pour une participation active à la gestion de leur environnement. Ce cycle voudrait développer ainsi une pratique raisonnable de la démocratie participative et devrait permettre d’initier la recherche commune de solutions individuelles et collectives à certains enjeux locaux.

Qui sont les partenaires d’EME ?

Les villes situées sur le territoire de la CAVEM, la CAVEM, la radio RCF  qui retransmettra certaines des conférences, des associations culturelles et sociales présentes sur le territoire.

La manière dont se déroule chaque conférence – débat : un partage du savoir

La première partie est une conférence assurée par une personnalité scientifique de référence et dure environ une heure. Les propos du ou de la conférencière peuvent être illustrés par un diaporama, des vidéos ou tout autre support visuel. Le deuxième partie est un débat avec la salle ou entre participants dans la salle et vise à rechercher des pistes de travail communes sur le plan local.



Association EME - Contact : eme@mailoo.org


Programme de la seconde rencontre citoyenne.



La première conférence débat du 6 février dernier a porté sur l’évolution prévisible de nos villes littorales en fonction des changements climatiques prévus et de la montée du niveau de la mer. La discussion a mis en évidence quelques points controversés concernant l’aménagement urbain et les risques qui planaient sur nos lieux de vie. En même temps nous avons été encouragés, en tant que citoyens, à nous investir dans des démarches de projet pour adapter dès maintenant nos modes d’habiter le territoire. Certains ont parlé d’ateliers citoyens pour imaginer l’avenir ensemble et non le subir.

Cette fois ci nous vous vous proposons d’aborder une question récurrente qui est la gestion des risques liés… à l’eau douce. Les inondations de la basse vallée de l’Argens ont causé beaucoup de dégâts et d’émois en 2010 et 2014. Sont-elles prévisibles ? Sont-elles plus nombreuses qu’avant ? A quelles raisons sont-elles dues ? Comment y faire face ?

Ces questions sont essentielles d’autant que des vies humaines mais aussi de nombreuses activités économiques liées à l’agriculture et au tourisme semblent menacées.

Pour tenter de répondre à ces questions nous proposons dans un premier temps de comprendre le régime méditerranéen des eaux à travers l’histoire des inondations en Provence sur plus de deux siècles. Puis de nous interroger sur l’incidence de l’urbanisation et des modes de gestion de l’eau. C’est Mr Olivier Arnaud, hydrobiologiste qui nous éclairera sur ces points.

Puis nous verrons avec les représentants de l’association Vivre Installés dans la Vallée de l’Argens comment les citoyens concernés s’organisent et quelles sont leurs propositions. Enfin nous débattrons tous ensemble des outils à disposition pour gérer et prévenir les inondations.

Participation aux frais : 5 euros


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire